Baisse de l'audition
Baisse de l’audition
5 février 2018
La perte d’audition augmente le risque de démence
12 février 2018
Prévenir son audition

La perte de l’audition peut avoir de graves conséquences psychologiques, physiques et sociales. Elle met la personne en situation de handicap : Elle met la personne en situation de handicap : privé en partie voire en totalité de l’un de ses sens, l’individu doit suppléer en utilisant ses autres sens et en particulier sa vision comme, par exemple, en développant intuitivement la lecture des mots sur les lèvres.

Nous ne sommes pas assez averti sur les symptômes ou les effets d’une surdité. La gêne s’installe progressivement et le malentendant ne se rend pas forcément compte de la baisse de son audition. C’est souvent son entourage qui l’alerte.

Le malentendant comprend moins et donc écoute moins. Un manque de communication qui conduit à un isolement (sensation de gêne à faire répéter ses proches ou de frustration à ne pas comprendre les conversations). En parallèle, cet effort moindre sollicite de moins en moins le système auditif et les connexions entre les neurones se défont. Le cerveau devient alors plus lent pour interpréter les sons. Cette situation peut provoquer la colère, la frustration, le stress chez le malentendant, voire un sentiment de honte le conduisant à s’isoler et développer un état de dépressif.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est primordial de prévenir, de détecter et de prendre soin de la baisse de son audition.

En général, certains signes ne trompent pas : une mauvaise compréhension dans un lieu bruyant, des remarques sur le fait que vous écoutez la télévision avec un volume trop élevé ou que vous parlez fort…  Ne tardez pas ! Plus vous vous y prenez tôt, plus la corresction avec les aides auditives se feront facilement !

Tout d’abord, informez-vous, échangez avec votre entourage et faites un bilan auditif gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *